ACTIVITÉ THÉÂTRE POUR ADOLESCENTS ET JEUNES ADULTES

                Toute demande d'information lors de l'inscription doit être faite auprès du siège de l'association (ne pas contacter les intervenants directement).

Avec Guillaume Moreau et Baptiste Mongis

Fiche d'inscription
ATTENTION: pour que le dossier soit complet, renvoyez en même temps votre bulletin d'adhésion à l'association accompagné du montant de la cotisation annuelle par chèque séparé
INSCRIPTION ACTIVITE Theatre 2017-2018.p
Document Adobe Acrobat 412.3 KB

Baptiste Mongis

Le théâtre est un sacré animal (ou un animal sacré ?), peut-être une hydre : non content d'avoir plusieurs têtes (le jeu, le son, la lumière, les mots, la scéno...), il en pousse trois dès qu'on commence à en oublier une ! Pour remédier à ce savoureux problème, Baptiste a choisi d'entretenir une relation « polycéphale » (un mot qui fait aussi peur que le monstre lui-même) avec le métier : auteur, comédien, metteur en scène, éclairagiste et universitaire, il ne se lasse pas d'expérimenter et complète, au jour le jour, un savoir de là-bas avec un savoir-faire d'ici. Il s'est d'abord formé comme technicien à Nantes, puis a obtenu un master d’Études théâtrales à l'Université de Lyon, en parallèle de quoi il montait sa propre compagnie et créais trois spectacles. Il a suivi plusieurs stages de jeu et de marionnettiste, s'est formé comme comédien à Paris au Cours Sauvage (enseignement dispensé par un professeur de Conservatoire) et a animé des stages de théâtre pour enfants à l'association La Source. Le plus souvent, en parallèle de sa pratique de l'écriture (poésie, nouvelles, roman...), il travaille sur le terrain avec différentes troupes pour lesquelles il réalise les lumières.

 

Guillaume Moreau

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Toulouse, il intègre l'Institut national supérieur des arts du spectacle et de la diffusion à Bruxelles, en classe de mise en scène (INSAS). Puis il suit un apprentissage traditionnel en Italie auprès de César Brie comme comédien. Là, il pratique un théâtre physique qui conçoit et appréhende l'expérience de la scène à partir du corps, de la musique et de l'image plutôt que du texte ou de la littérature. De retour en France, il se consacre à la pédagogie théâtrale, travaillant comme intervenant en théâtre dans de nombreux établissements scolaires d'Ile de France, public ou privé, de la maternelle au lycée, convaincu que la source du jeu d’acteur et de la créativité, c'est l'enfance. Fort de cet apprentissage, il crée sa propre compagnie Le Festin de Saturne. 

 

 

 

************************************************

 

 

 Faire semblant... mais pour quoi faire ?

 

Théâtre... ? Quoi ? Grands rideaux, scène en bois, grosses voix ? Peut-être... Mais avant tout, le théâtre, c'est n'importe où : dès que l'on commence à « jouer » ! Avec deux cailloux au fin fond du désert... ou en pleine rue, entre deux feux rouges. Parce que, prisonniers des conventions sociales que l'on ne comprend pas toujours, notre imagination a soif de faire semblant... pour nous rendre libres ! C'est à cette idée que s'attache le stage de théâtre proposé cette année par Baptiste Mongis et Guillaume Moreau.

 

 

Au gré d'exercices simples et ludiques, nous voulons permettre à nos stagiaires Asperger de développer leur confiance en eux, leur imaginaire personnel et collectif, leur goût enfoui (ou déjà évident !) de se mettre en représentation les uns avec les autres. Il s'agit de partir d'eux, singulièrement : leurs lubies, leurs passions, leurs gênes, leurs colères. Et d'étendre leur imaginaire en interaction avec le groupe : comment chaque histoire personnelle retrouve le commun dans une grande épopée amusante, sincère, originale et décalée.

 

Pour cela, nous souhaitons mener un atelier d'écriture collectif où les stagiaires, accompagnés dans cette tâche, écriront ensemble leur pièce de théâtre. Ensuite, il s'agira de se mettre en scène dans cette histoire, à la fois comme comédiens (apprendre à se mettre en avant, placer sa voix, gérer son corps et celui des autres) mais aussi comme manipulateurs grâce au théâtre d'objets (apprendre à se mettre en retrait pour « déléguer » la vie à un objet inanimé, comme une marionnette). Ces deux types de jeu complémentaires permettront au mieux de développer un bien-être sur scène et de proposer au public, à la fin de l'année, une représentation poétique élaborée ensemble.

 

 

 

******************************************